UFC-Que Choisir Aude-Pyrénées Orientales

Actualités nationales, High-Tech, Téléphonie

Test du Google Pixel 4 : un smartphone trop fragile

Test du Google Pixel 4 : un smartphone trop fragile

Test du Google Pixel 4

Un smartphone trop fragile

Le Google Pixel 4 sort de notre laboratoire avec des résultats en demi-teinte. D’un côté, le nouveau smartphone de Google, vendu 769 €, affiche de bonnes performances et des photos d’excellente qualité. Mais de l’autre, il s’avère trop fragile : l’appareil est sorti brisé de notre test de résistance aux chutes, alors que la grande majorité des smartphones s’en sort avec quelques égratignures.

Depuis son premier Pixel, lancé en 2016, Google a su montrer qu’il sait proposer des smartphones aux performances intéressantes. Mais le géant du Web n’est décidément pas le champion de la solidité. Les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL, sortis l’an dernier, n’avaient déjà pas bien supporté notre test de résistance aux chutes. Le premier avait vu sa face arrière cassée, comme le second, dont l’écran n’avait pas résisté non plus. La face arrière de ces deux smartphones était par ailleurs sensible aux rayures. Problème réglé sur les nouveaux smartphones Google Pixel 4 et Pixel 4 XL : ni leur écran, ni leur face arrière ne sont sensibles aux rayures. En revanche, si le Pixel 4 XL est sorti de notre test de chutes avec des égratignures sur les bords, sans conséquence sur son fonctionnement, le Pixel 4 a davantage souffert.

visuel-tambour-test-chute-smartphone
La solidité des smartphones est éprouvée dans un tambour rotatif qui simule 100 chutes de 80 cm de hauteur.

Pour évaluer la solidité d’un smartphone, notre laboratoire simule, grâce à un tambour rotatif, 50 chutes de 80 cm de haut. Il examine l’appareil après ce premier cycle et, s’il est en bon état, le replace dans le tambour pour 50 nouvelles chutes. S’il est déjà trop endommagé, le laboratoire renouvelle le test avec un nouvel exemplaire du téléphone. Dans tous les cas, nous renouvelons l’opération avec deux exemplaires minimum, afin d’éliminer toute fragilité « exceptionnelle ».

Nous avons procédé au test sur trois exemplaires du Google Pixel 4. Le premier cycle de 50 chutes n’a fait qu’égratigner les appareils. Mais après 100 chutes, le constat est sévère : l’un des appareils, très abîmé sur les bords, fonctionne ; le deuxième voit son écran brisé ; le troisième ne fonctionne plus du tout.

visuel google pixel 4 fragile
Sévères égratignures sur les bords, écran brisé ou appareil hors d’usage : le Pixel 4 est trop fragile.

La majorité des smartphones testés (377 au total !) passe sans problème les 100 chutes. Mais nous relevons régulièrement des défauts de solidité, notamment sur des smartphones haut de gamme. Ainsi, ni les Samsung Galaxy S8 et S8+, ni les Apple iPhone XS et XS Max (pour ne citer que ceux-là de notre flop 10 des smartphones les plus fragiles) n’avaient résisté.

Camille Gruhier

Vincent Erpelding